Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Glycyrrhiza (du Grec glukurrhyza , douce racine) glabra, Fabaceae

Glycyrrhiza (du Grec glukurrhyza , douce racine) glabra, Fabaceae

Réglisse (Glycyrrhiza glabra)

De la réglisse, on connaît surtout les fameux bâtons, que l'on mâche tels quels pour en déguster le jus rafraîchissant, ou encore les bonbons en rouleaux.

Tous ces produits sont extraits des racines d'une jolie plante de la même famille que les haricots (Fabacées).

La réglisse est originaire du sud de l'Europe, et pousse plus facilement sous un climat méditerranéen.

En France, elle n'existe à l'état sauvage que dans trois départements : le Var, les Bouches du Rhône et l'Hérault.

Elle affectionne généralement les prairies fraîches ou les bords de fossé.

Les indiens d'Amérique du nord mâchaient la racine d'une espèce locale Glycyrrhiza lepidota qu'ils faisaient cuire parfois à l'étouffée ou sur les braises.

Les feuilles de réglisse sont employées en Mongolie pour faire du thé.

Abondamment cultivée depuis le Moyen-Age, elle a colonisé beaucoup d'endroits en s'échappant des jardins.

Grecs et Romains utilisaient déjà le Glycyrrhiza de pline, et sainte Hildegarde l'employait comme calmant de la toux.

C'est pour ses propriétés pectorales, adoucissantes et expectorantes, que la racine de réglisse figurait à la pharmacopée.

La réglisse était jadis aussi cultivée pour ses tiges flexibles, qui servaient de baguettes magiques aux rebouteux et sorciers.

Constituée de racines de réglisse infusées avec de l'orge et du chiendent, la tisane dite hospitalière était proposée jadis aux malades dans les hôpitaux.

Sa saveur sucrée servait aussi à faire passer le goût désagréable de médicaments, notamment à faire avaler l'huile de foie de morue.

Attention, la réglisse n'est pas tout à fait inoffensive.

Il faut éviter les prises répétées si on est sujet à l'hypertension.

Les racines se récoltent au bout de trois ans de végétation, sur la plante qui se multiplie surtout par ses racines traçantes.

L'extrait de réglisse s'obtient par décoction, pour cela il faut arracher à l'automne les racines situées en périphérie, on les brosse, on les lave.

Elles sont ensuite broyées puis plongées dans une eau tiède.

Et on obtient alors un liquide brun très foncé, qu'il faut maintenir à lente ébullition puis après le filtrage, on aura l'extrait, une pâte noirâtre qui sert à la confection des bonbons et des sirops, comme l'excellente Antésite que l'on trouve prés de chez moi à Voiron auquel on ajoute de l'anis.

Les propriétés médicinales de la plante ne sont pas négligeable, malgré les précautions d'emploi.

Elle intervient dans le traitement des ulcères gastriques et des inflammations, agit comme expectorant antitussif, stimule les défenses immunitaires et aide à lutter contre les caries dentaires.

Elle est antispasmodique (contre les troubles digestifs) et permet de protéger son foie.

Les fameux batons de réglisse.

Les fameux batons de réglisse.

Tag(s) : #Plantes Aromatiques

Partager cet article

Repost 0