Artemisia abrotanum (Cola végétal)

Publié le 30 Avril 2016

Artemisia abrotanum AsteraceaeArtemisia abrotanum Asteraceae

Artemisia abrotanum Asteraceae

Je n'ai pas encore planté cette curiosité végétale chez moi, mais cela ne va pas tarder, son incroyable parfum de cola lorsque l'on froisse son feuillage fait penser a cette grande marque de soda, plutôt original, surtout que la plante possède des qualités aromatiques et médicinales :

Les feuilles fraîches, au goût citronné, peuvent servir à aromatiser les salades, les viandes grasses, le vinaigre, les sauces, les gâteaux ou encore pour apprêter des viandes rôties, comme le bœuf ou le porc et des poissons, notamment l’anguille.

Connue pour être vermifuge, on la prenait en infusion pour expulser le ver solitaire.

Jadis, on l’utilisait aussi comme insecticide et on en faisait de petits bouquets séchés qui repoussaient les insectes.

Elle a été utilisée aussi comme stimulant, tonique et astringent. Elle est diurétique, diaphorétique, stomachique, cicatrisante.

Elle est censée aider à lutter contre la fatigue et les infections. On la recommandait contre les rhumes et les douleurs gastriques. Elle a des propriétés emménagogues et était utilisée non seulement pour régulariser le cycle menstruel et diminuer les douleurs dues aux règles, mais aussi pour stopper les grossesses non souhaitées.

Cette plante était déjà citée au Moyen-Age dans le capitulaire De Villis, parmi les plantes potagères recommandées.

Dans le Dauphiné, elle est toujours utilisée comme le génépi, pour faire de la liqueur d'arquebuse.

Cultivée comme plante condimentaire et ornementale, elle est sans doute originaire de Turquie.

On pourra la multiplier par division de touffes au printemps ou par bouturage, il est conseillé de la tailler au printemps pour que celle ci se porte a merveille dans votre jardin.

Elle rejoint le genre Artemisia, cette classe végétale qui recense l'Estragon (Artemisia dracunculus) qui a la particularité de donner un léger fourmillement dans la bouche lorsqu'il est consommé cru et frais, l'Absinthe (Artemisia absinthium) l'alcool hallucinogène, L'armoise (Artemisia vulgaris) qui favorise les rêves surtout ajouté à de la moutarde, le génépi (artemisia umbelliformis) que l'on infuse dans la gnôle (eau de vie) pour ses vertus vulnéraires, et la liste reste longue ...

Rédigé par Damien MUGLIA

Publié dans #Plantes Insolites

Repost 0
Commenter cet article