Petrimundo

Publié le 6 Juin 2010

La nature parle à l'homme qui l'aime et qui se sent en communion fraternelle avec elle.

Les montagnes, les prés, les bois sont habités, ont leur intelligence, leur langage, leur mémoire et entrent volontiers en communication avec les humains.

Les objets ont leurs caprices et leurs préférences, leurs moments de sommeil et leurs lucidité au cours desquels ils s'expriment et participent à l'évolution universelle et meme aux activités des hommes.

Il y a sur le globe des endroits ou la nature du sol parle, pense, guérit et d'autres ou elle est hostile et muette, bouche cousue sur ses secrets et avare de son irradiation bénéfique.

Celui qui ne croit pas à l'intelligence de la Nature et des choses, celui qui ne croit pas au langage des pierres, du bois et de l'eau, est un etre-matière borné dans ses aperceptions et dans toute sa sensibilité supérieure; il est irrémédiablement condamné à l'épais et au dehors.

l'Unité n'est pas la conformité, c'est la communion de la diversité ...

255359457.jpg

Rédigé par MDamien de la Ronce et l'Ortie

Publié dans #Information sur les Plantes

Repost 0
Commenter cet article