Thym (Thymus vulgaris)

Publié le 31 Janvier 2017

Thymus vulgaris Lamiaceae
Thymus vulgaris LamiaceaeThymus vulgaris Lamiaceae

Thymus vulgaris Lamiaceae

Le thym est un des aromates les plus utilisés en cuisine, il fait partie du mélange appelé herbes de Provence.

Son milieu de vie idéal, sont les talus arides et rocailleux.

On peut le trouver frais ou séché toute l'année.

Il se cultive très facilement en pleine terre, mais aussi en pot car il demande peu d'entretien, un peu d'eau de temps en temps et beaucoup de lumière, les abeilles apprécient et visitent ses fleurs, mais il attire également beaucoup d'insectes.

Le thym ne se trouve à l'état sauvage que dans la région méditerranéenne et on plante deux variétés de thym de plusieurs centaines de mètres afin de garantir la pureté variétale car il s'hybride naturellement.

Comme la plupart des aromatiques, les espèces sauvages ont plus de caractère et selon l'endroit ou il pousse l'arôme du thym varie de façon significative.

Il existe de nombreuses variétés dont le parfum diffère, le genre Thymus comprend environ 400 espèces connues.

Son histoire

Les Romains l'utilisaient comme plante aromatique et médicinale.

Les Egyptiens et les Etrusques se servaient du thym mélangé à d'autres ingrédients pour embaumer leurs morts.

Les Grecs en mettaient dans leurs plats, mais l'utilisaient aussi pour parfumer leur bain ou se le répandre en huile sur le corps.

Albert le Grand le préconisait contre la lèpre, la paralysie et les lésions de la peau dues aux poux, selon Pline s'allonger sur un matelas de thym calmait les crises épileptiques.

Les moines du XIe siècle le propagèrent dans toute la France.

Au fil du temps, les vertus thérapeutiques du thym tombèrent dans l'oubli pour laisser place à ses propriétés aromatiques, et il se trouva relégué à la cuisine, ou il fut essentiellement utilisé pour parfumer viandes et poissons.

Ses propriétés médicinales

La découverte du thymol en 1863 lui a permis de retrouver ses qualités médicinales, on lui prête les suivantes à la fois tonique et antispasmodique, le thym facilite la digestion et calme les contractions nerveuses de l'estomac.

Il est un excellent antiseptique et active même les fonctions de désintoxication.

Le thym est aussi un stimulant de l'intellect, une simple infusion est recommandée après les repas pour vaincre la somnolence.

Il calme les douleurs rhumatismales et empêche la chute des cheveux en reconstituant le tonique du cuir chevelu.

Il est un bon pour les dents, fortifie les gencives, désinfecte l'haleine et prévient les caries.


 

 

 

 

 

Rédigé par Damien MUGLIA

Publié dans #Plantes Aromatiques

Repost 0
Commenter cet article